L’anxiété est pour la psychiatrie phénoménologique biologique et comportementale, un état d’alerte, de tension psychologique et somatique, en rapport avec un sentiment désagréable de peurs, d’inquiétude, voire d’autres émotions. Des manifestations physiologiques peuvent accompagner l’état d’anxiété : vertiges, nausées, palpitations, difficultés à respirer, contrition de la poitrine, transpiration. Néanmoins, quand les symptômes physiques sont très présents, on classe alors plutôt le phénomène sous l’appellation d’angoisse.

 

Quand l’anxiété est sans objet, ou qu’elle est disproportionnée par rapport à son objet, ou causée par une maladie ou l’absorption d’une substance, on parle alors de troubles anxieux qui sont un état pathologique dans lequel un individu ne parvient plus à maîtriser son anxiété.

 

Quatre émotions sont refoulées et ont besoin d’être ressenties chez les gens anxieux: la crainte, le regret, la frustration et la déception.

 

On distingue différents types d’anxiété :

·        L’anxiété de séparation,

·        l’anxiété de l’existence,

·        l’anxiété due aux  examens,

·        l’anxiété sociale  

·        ou encore l’anxiété des malades, de leur famille et de leurs proches.

 

 

 

 

 

 

---