La psychothérapie est une indication thérapeutique pour le traitement des phobies si l’on veut s’attaquer au symptôme en tant que tel. Dans cette mesure, le traitement consiste à proposer au patient à se confronter à la situation redoutée, d’abord de loin et dans un contexte rassurant, puis de plus en plus intimement. Cette exposition progressive entraîne une diminution des réactions de peur et permet la disparition de la peur par désensibilisation. La psychothérapie soigne ainsi les symptômes, et permet au patient de vivre mieux. 

 

 

La classification courante sépare les phobies en trois catégories :

·     les phobies spécifiques (ou phobies «simples»), où les symptômes sont déclenchés par un objet externe : souris, avions, sang, etc. Souvent négligées par l’entourage et parfois tournées en ridicules, elles peuvent être source de détresse psychologique majeure, et dans certains cas d’un impact sérieux sur la qualité de vie (phobie des transports, phobie des animaux, phobie des phénomènes naturels…).

·     les phobies sociales, à savoir la peur d’interagir avec les autres, de réaliser certaines actions devant d’autres personnes, par exemple la blemmophobie (peur du regard des autres) ou encore l’éreutophobie (peur de rougir).

·     l’agoraphobie, c’est-à-dire la peur de quitter son environnement proche et de se retrouver dans un endroit dont il serait difficile ou gênant de s’extraire. 

 

 

Certaines sont de véritables phobies, au sens original du terme, pour d’autres, il s’agit surtout de réaction de peur, ou d’appréhension. La plupart de ces termes sont d’un emploi rarissime voire inexistant, et sont à considérer comme des curiosités lexicales. On peut les observer dans trois cas :  

·     Comme des peurs déraisonnées, excessives, mais que la personne parvient à maîtriser.

·     Comme des phobies proprement dites, ce qui veut dire que la confrontation déclenche une angoisse majeure, un état de panique, que le patient commence à éviter tout ce qui pourrait lui déclencher une crise. En dehors des crises, et s’il n’y a pas de confrontation prévue avec l’objet de sa peur, il n’y a pas de symptôme.

·     Enfin ces symptômes peuvent être vécus sur un mode obsessionnel, et faire l’objet de ruminations douloureuses permanentes, que rien ne vient rassurer, la souffrance psychique est alors constante (exemple : la cancérophobie : aucun examen médical ne parvient à rassurer le patient sur le fait qu’il n’est pas malade) ; ils peuvent enfin s’intégrer à d’autres troubles psychiatriques.

 

 

 Ablutophobie – Peur de se baigner. Cette phobie est plus une peur de la noyade qu’une peur de l’eau.

Acarophobie – Peur des parasites de la peau, des acariens.

Achluophobie – Peur de l’obscurité.

Acrophobie – Peur des hauteurs ; s’accompagne souvent de vertiges.

Agoraphobie – Peur des espaces libres et/ou des lieux publics.

Ailurophobie – Peur des chats.

Anthelmophobie – Peur des vers (dite aussi vermiphobie).

Anuptaphobie – Peur de rester célibataire.

Apiphobie – Peur des abeilles. Par extension, peur des insectes possédant un dard ou pouvant piquer.

Apopathodiaphulatophobie – Peur d’être constipé.

Arachnophobie – Peur des araignées.

Astraphobie – Peur des éclairs.

Cheimophobie – Peur des tempêtes et des orages.

Claustrophobie – Peur des espaces confinés.

Coprophobie – Peur des excréments (voir aussi Scatophobie).

Dysmorphophobie – Peur des anomalies physiques.

Dyspondéromorphophobie – Peur des anomalies physiques engendrées par le poids

Émétophobie – Peur de vomir.

Éreutophobie – Peur de rougir en public.

Gymnophobie – Peur de la nudité.

Hématophobie – Peur du sang.

Hexakosioihexekontahexaphobie – Peur du nombre 666.

Hydrophobie – Peur morbide de l’eau. C’est aussi un des symptômes de la rage.

Nosophobie – Peur de la maladie.

Ochlophobie – Peur de la foule.

Pantophobie – Peur de tout.

Paraskevidékatriaphobie – Peur du vendredi 13.

Phobie sociale – Peur de certaines situations sociales.

Phobophobie – Peur d’avoir peur.

Taijin kyofusho – Peur d’offenser autrui par l’odeur ou le regard (terme japonais).

Thanatophobie – Peur de la mort.

Triskaïdekaphobie – Peur du nombre 13.

Zoophobie – Peur des animaux en général.

 

 

---